Les réponses de François Hollande, candidat du Parti socialiste

 
>> Consulter sa déclaration d’intérêts
 

1. En finir avec les conflits d’intérêts !

 Notre proposition : prévenir les conflits d’intérêts dans la vie publique.

 Seriez-vous d’accord pour ?

• Rendre publiques des déclarations d’intérêts précises.

• Instaurer l’obligation de s’abstenir de participer à une décision publique en cas d’intérêts personnels liés à la question abordée.

Réponse du candidat : OUI

Commentaires : Je souscris à la proposition de TI France de prévenir les conflits d’intérêts dans la vie politique en rendant publiques des déclarations d’intérêts précises et en instaurant l’obligation de s’abstenir de participer à une décision publique en cas d’intérêts personnels liés à la question abordée.

 

2. Un « Super Procureur » pour une justice réellement indépendante

Notre proposition : mettre la justice à l’abri des interventions de l’exécutif dans les affaires politico-financières.

Seriez-vous d’accord pour ?

• Instituer un “Procureur Général de la Nation” (PGN), incarnant une autorité judiciaire forte et indépendante, capable de résister aux interférences du pouvoir politique.

• Renforcer l’impartialité de la procédure de classification “secret défense”.

Réponse du candidat : NON et OUI

Commentaires : Si je suis partisan de renforcer l’impartialité de la procédure de classification « secret défense » comme vous le proposez, l’instauration d’un Procureur général de la Nation, dont la pertinence est sujette à discussion, ne constituerait pas, selon moi, la garantie d’une réelle indépendance du Ministère public.

Si je suis élu président de la République je proposerai une réforme du mode de nomination des magistrats du parquet pour l’aligner sur celui des magistrats du siège. Les magistrats du parquet seraient ainsi nommés comme ceux du siège sur avis conforme du Conseil supérieur de la magistrature qui devra faire, lui aussi, l’objet d’une réforme afin de le soustraire aux influences politiques.

 

3. Élu corrompu = 10 ans inéligible

Notre proposition : renforcer et appliquer les règles d’inéligibilité des élus condamnés pour corruption.

Seriez-vous d’accord pour ?

• Porter de 5 à 10 ans le plafond de la peine complémentaire d’inéligibilité pour les élus condamnés pour corruption.

• Encourager les magistrats à recourir à cette peine via une circulaire de politique pénale.

Réponse du candidat : OUI

Commentaires : Je suis convaincu qu’il faut renforcer et appliquer les règles d’inéligibilité des élus condamnés pour corruption en portant à 10 ans le plafond de la peine complémentaire d’inéligibilité.

 

4. Halte au cumul des mandats

Notre proposition : interdire le cumul des mandats et des fonctions.

Seriez-vous d’accord pour ?

• Interdire aux parlementaires et membres du gouvernement tout mandat exécutif local et toute autre fonction de gestion ou d’administration dans une entreprise publique ou privée.

Réponse du candidat : OUI

Commentaires : Le PS a adopté un projet qui prévoit la fin du cumul entre un mandat parlementaire et une fonction exécutive locale : j’y souscris.

 

5. Garantir la transparence et l’indépendance de l’expertise

Notre proposition : créer les conditions d’une expertise réellement indépendante en étendant les règles prévues par le projet de loi sur la réforme du médicament à d’autres domaines clés de l’expertise scientifique et technique (environnement, énergie/nucléaire, industrie chimique, technologies de l’information, alimentation, finance, etc.).

Seriez-vous d’accord pour ?

• Rendre transparents les liens financiers entre les industriels, les experts, les agences publiques et les associations.

• Garantir l’indépendance des organismes en charge de l’expertise en termes d’organisation, de financement et de gouvernance.

Réponse du candidat : OUI

Commentaires : Il faut en effet créer les conditions d’une expertise réellement indépendante en étendant les règles prévues par le projet de loi sur la réforme du médicament à d’autres domaines clés de l’expertise scientifique et technique.

 

6. Pleine lumière sur les lobbys

Notre proposition : encadrer le lobbying à tous les niveaux de la décision publique et faciliter la participation des citoyens et de la société civile.

Seriez-vous d’accord pour ?

• Rendre publique, en temps réel, la liste des personnes et organisations rencontrées ou consultées par les décideurs publics.

• Mettre en place des procédures de consultations publiques aux niveaux local et national.

Réponse du candidat : OUI

Commentaires : Je souscris à votre proposition d’encadrer le lobbying à tous les niveaux de la décision publique et faciliter la participation des citoyens et de la société civile.

 

7. Déontologie : pour un contrôle citoyen !

Notre proposition : donner la possibilité aux citoyens de saisir la future Autorité de déontologie de la vie publique.

Seriez-vous d’accord pour ?

• Donner la possibilité aux citoyens de saisir ou d’alerter l’Autorité de déontologie de la vie publique pour toutes les questions relatives à la déontologie des ministres, des hauts fonctionnaires et des élus.

Réponse du candidat : OUI

Commentaires : J’adhère à la proposition de donner la possibilité aux citoyens de saisir la future Autorité de déontologie de la vie publique.

 

Pour interpeller François Hollande ou réagir à ses propositions :
Parti Socialiste
185 rue Lecourbe 75015 PARIS
http://francoishollande.fr/
contact@francoishollande.fr
https://twitter.com/#!/fhollande
http://www.facebook.com/francoishollande.fr

5 réflexions au sujet de « Les réponses de François Hollande, candidat du Parti socialiste »

  1. je voudrais surtout savoir sur m hollande si il est sincère envers les français ? Et si un jours il pense si il près à nous sortir de l’Europe ? Et à refermé les frontières ? Et Qu’est ce qui compte faire pour nos enfants ? Et pour nos retraites Qu’est ce qui pense pouvoir en faire ? Et côté économie ? Vue la dette qu’on à envers les autres pays ? Je veux croire en lui mais les promesses c’est bien beau mais est ce que m hollande est près mais vraiment prêt à nous sortir de la m…. où nous nous trouvons ? En 5 ans seulement ?

  2. Une attestation sur l’honneur pour seul contrôle de l’utilisation faite par les députés de leur IRFM est une curieuse façon de considérer la démocratie car il s’agit d’argent public et les français sont en droit de savoir ce que les élus font de l’argent de leurs impôts et en matière de transparence il y a mieux…; cette solution pourtant semble satisfaire à droite comme à gauche hélas !
    L’élection ne fait pas à elle seule une démocratie digne de ce nom.

  3. personnellement je trouve que Monsieur le Président de la République est exemplaire en matière de corruption. Il est évident que la situation économique actuelle va mal mais on passe toujours par un mal pour aller mieux. La seule chose que je rectifierai, je ne crois pas que l’emprisonnement change quelque chose pour un élu corrompu. J’estimerai plutôt le mal qu’il a fait et lui ferai rembourser en grande partie les sommes détournées et l’obligerai à refaire un mandat dans le droit chemin pour rétablir les comptes afin de laisser à son succésseur une situation saine; c;misset

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *